Accord de libre-échange nord-américain (ALENA)

Primary tabs

NAFTA rally

On nous a dit pendant des années que la mondialisation et le libre-échange sont inévitables et que l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) allait être une source d’emploi et de prospérité pour les Canadiens. Si l’ALENA a rempli les poches des grandes entreprises et des investisseurs privés, il n’a pas été bon pour le reste de nous, et pour le bien public. Il menace nos ressources et notre environnement. Nos services publics comme le système de santé sont réduits et privatisés. Nos emplois et la promesse d’un salaire vital s’érodent graduellement. Les accords de libre-échange comme l’ALENA constituent une charte des droits pour les grandes sociétés et ils a aiblissent clairement la capacité des pays et des citoyens de s’autogouverner. Sur la scène mondiale, le gouvernement du Canada est devenu un allié important des États-Unis pour imposer le modèle boiteux de libre-échange aux pays réticents du monde. Mais nous croyons qu’il est possible d’avoir un meilleur Canada et un meilleur monde.