Sables bitumineux

Primary tabs

“To me, the tar sands are Canada's Mordor. The air is foul, the water is being drained and poisoned and giant tailings ponds line the Athabasca river”  — Maude Barlow
Les sables bitumineux du nord de l’Alberta renferment environ 173 milliards de barils de bitume récupérable, une substance semblable au goudron qui exige un traitement intensif afin d’être transformée en pétrole brut synthétique. Le développement des sables bitumineux a des conséquences sociales, environnementales et économiques graves, ce qui nous incite à poser la question suivantes : « boum pour qui ? ». Les sables bitumineux ont enrichi plusieurs sociétés énergétiques et contribué à renflouer les coffres du gouvernement, mais ont causé les problèmes suivants : les droits des peuples autochtones ne sont pas respectés, les conséquences sur l’environnement sont dramatiques, l’eau est gaspillée et contaminée, et les intérêts des marchés ont préséance sur les intérêts du Canada.
Le Conseil des Canadiens continue d’appuyer la requête de cesser d’approuver le développement et l’expansion des sables bitumineux, ce qui constituerait une première étape afin de prévenir une destruction plus grande. Suite au moratoire du marché causé par la chute du prix du pétrole, il est désormais possible de contrer la ruée vers l’énergie axée sur le marché dans les sables bitumineux, et de planifier une consommation et une production d’énergie plus durables. Nous avons besoin d’une stratégie énergétique canadienne qui donnera préséance aux intérêts des citoyens et à l’environnement en vertu des principes de sécurité de l’énergie et de durabilité écologique.