Quantification du risque : calcul de la probabilité d’une rupture d’un pipeline d’Énergie Est

TransCanada propose la construction de l’Oléoduc Énergie Est, qui expédierait 1,1 million de barils de pétrole brut par jour en provenance des sables bitumineux (ou sables pétrolifères) de l’Alberta vers le Nouveau-Brunswick. Le projet Énergie Est est le plus important pipeline de sables bitumineux proposé de l’histoire. Ce serait également le plus gros pipeline au Canada. L’oléoduc à usages multiples consisterait à convertir un gazoduc vieux de 40 ans entre la Saskatchewan et l’Ontario. Un nouveau pipeline serait construit dans l’Est de l’Ontario, et passerait par le Québec avant de se terminer dans un nouveau port d’exportation à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Ce document d’information examine la probabilité d’une rupture et estime la quantité de pétrole déversée pour l’Oléoduc Énergie Est proposé.

   

 

  

 

 

mercredi, 2 septembre, 2015