Rapport - Énergie Est : une menace à l’eau potable

Le projet de pipeline Énergie Est de TransCanada menace la qualité de l’eau potable de plus de cinq millions de Canadiens. Ce chiffre inquiétant est le résultat d’un examen minutieux du tracé que devrait suivre ce pipeline à travers le Canada, par rapport aux sources d’approvisionnement en eau potable de diverses localités.

Du Manitoba au Nouveau-Brunswick, près de 3 000 lacs, cours d’eau et aquifères dont dépendent des millions de Canadiens pour s’approvisionner en eau potable seraient menacés de déversements d’hydrocarbures. Une seule rupture de pipeline dans l’un ou l’autre de ces endroits fragiles risque de contaminer les sources d’eau potable pendant des années.

Ce rapport documente la proximité des prises d’eau potable de plusieurs agglomérations et communautés canadiennes par rapport au projet Énergie Est de TransCanada.

mercredi, 6 avril, 2016