Le Conseil des Canadiens dénonce la « zone de libre expression » du G7

7 juin, 2018
Communiqué de presse

English

Le Conseil des Canadiens a fait une conférence de presse ce matin depuis la « zone de libre expression » du G7 à La Malbaie au Québec afin de réclamer que ce sommet du G7 soit le dernier.

« Cette soi-disant “zone de libre expression”, séparée de près de 2 km du sommet du G7, est le Ground Zero des atteintes à la liberté d'expression du G7. C'est violer leurs droits démocratiques que de garder des personnes qui veulent protester concernant les grands enjeux de notre temps hors de la vue et à l'abri des oreilles des dirigeants qui prennent les décisions touchant leurs vies, notamment des décisions comme celles que prend le G7 au sujet des changements climatiques qui nous affectent tous », dit Mark Calsavara, organisateur régional pour le Conseil des Canadiens. « Les policiers ne nous ont même pas laissés apporter notre table et nos chaises pour cette conférence de presse ».

Le G7 est un forum qui, à l'instar du Forum économique mondial ou de l'Organisation mondiale du commerce, ne sert qu'à renforcer le néolibéralisme. Le sommet de deux jours à La Malbaie coûtera environ 605 millions de dollars, dont 259 millions seront affectés à la sécurité.

Le sommet du G7 marque également la première visite officielle au Canada du président des États-Unis Donald Trump. Des milliers de personnes ont signé la pétition du Conseil pour exprimer leurs inquiétudes relativement au programme haineux et misogyne de Trump. (Qu'il puisse contribuer aux discussions du G7 entourant la promotion de l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dépasse l'entendement.)

« Il faut que ce soit le dernier sommet du G7, dit Andrea Fulong, directrice générale du Conseil des Canadiens. Le sommet du G7 n'inclut que les pays les plus riches du monde (il exclut, par exemple, les 54 pays d'Afrique ou les 12 pays de l'Amérique du Sud). Ces sommets-G devraient être plus inclusifs et être des sommets du G-195 (tous les pays représentés à l'Assemblée générale des Nations unies) ».

Le Conseil vient de lancer une pétition pour faire de ce sommet le dernier des sommets du G7.

-30-

Personnes ressources

À La Malbaie : Mark Calzavara, organisateur régional, Conseil des Canadiens, 416-319-6524, mcalzavara@canadians.org

À Ottawa : Dylan Penner, relations avec les médias, Conseil des Canadiens, 613-795-8685, dpenner@canadians.org

Faites que ce soit le dernier sommet du G7