Un rapport de la Commission de l'énergie de l'Ontario rejoint les préoccupations nationales

14 août, 2015
Avis aux médias

Le Conseil des Canadiens se réjouit de la publication, hier, du rapport de la Commission de l'énergie de l'Ontario intitulé Donner la parole aux Ontariens sur le projet Énergie Est.

« Il n'est guère surprenant que la protection des rivières et des lacs contre la menace d'un déversement de pétrole soit l'une des premières préoccupations des Ontariens », affirme Maude Barlow, présidente nationale du Conseil des Canadiens. « La seule ampleur du projet de pipeline Énergie Est fait en sorte qu'un éventuel déversement deviendrait le plus important à survenir dans l'histoire du Canada. Le tracé proposé croise ou passe le long de plusieurs sources d'eau potable. En temps de crise aussi bien pour notre climat que pour l'eau, les risques inhérents au projet sont beaucoup trop importants. »

Entre autres choses, le rapport de la Commission :

  • Identifie les risques posés aux rivières et aux lacs comme l'une des principales préoccupations des quelque 10 000 habitants ayant pris part à la consultation;
  • Suggère de modifier le tracé près des zones sensibles sur le plan environnemental et demande de prêter une attention particulière à la protection de certains lacs, rivières et aquifères;
  • Recommande que les audiences devant l'Office national de l'énergie comprennent l'examen complet du bilan de sécurité des oléoducs de TransCanada, soit l'une des principales recommandations soumises au ministre de l'Énergie de l'Ontario par le Conseil des Canadiens;
  • Souligne que plusieurs tronçons de la canalisation existante destinée à être convertie sont revêtus de ruban de polyéthylène [Conseil des Canadiens : le ruban de polyéthylène est la principale cause du déversement dans la rivière Kalamazoo, au Michigan, qui demeure, avec ses 3,3 millions de litres déversés, le déversement en eaux intérieures le plus important et le plus coûteux dans l'histoire des États‑Unis.]
  • Souligne le manque de respect envers les collectivités des Premières Nations et des Métis à l'égard de leurs droits ancestraux et issus de traités.
  • Reconnaît que les risques d'un éventuel déversement de pétrole et les dommages environnementaux qui en découleraient dépassent largement les avantages économiques à court terme.

« Le bilan de sécurité des oléoducs de TransCanada est plus que douteux », rappelle Andrea Harden-Donahue, responsable de campagne pour l’énergie et la justice climatique auprès du Conseil des Canadiens. « Deux anciens employés devenus délateurs ont soulevé de graves inquiétudes quant aux pratiques de l'entreprise, y compris en ce qui a trait au respect des codes de sécurité. La majorité des déversements survenus au Canada ont été découverts par des citoyens plutôt que par le système de détection des fuites utilisé par TransCanada – un argument clé servant à convaincre les collectivités. Une fuite située sur le réseau principal a nécessité sept heures avant d'être totalement circonscrite. L'éventualité d'un déversement de bitume dilué de cette ampleur dans un lac ou une rivière de l'Ontario est inconcevable. »

Si le rapport confirme les préoccupations actuelles, la Commission sous-estime malheureusement les graves conséquences de la pollution climatique associées au remplissage du pipeline Énergie Est. En effet, le simple fait de remplir le pipeline se traduirait par une augmentation de la pollution supérieure aux réductions obtenues par l'élimination du charbon en Ontario. Ce fut d'ailleurs l'un des principaux messages à émerger de cette consultation ainsi que l'objet de nombreuses soumissions, dont l'une faite par le Conseil des Canadiens. C'est également l'une des principales pommes de discorde à l'aube des audiences de l'Office, alors que l'Office s'entête à refuser de tenir compte des risques de pollution climatique en amont du projet, même après avoir reçu plus de 100 000 messages l'enjoignant à le faire.

Rapport de la Commission de l'énergie de l'Ontario : http://www.ontarioenergyboard.ca/oeb/_Documents/Documents/energyeast_finalreport_FR_20150813.pdf

Soumission du Conseil des Canadiens au ministre de l'Énergie de l'Ontario : http://www.ontarioenergyboard.ca/html/oebenergyeast/resources.cfm#.VczHrcZViko [en anglais seulement]