Une large et diverse coalition non-partisane lance un appel pour un New Deal Vert pour le Canada

6 mai, 2019
Communiqué de presse

Groupes autochtones, représentants de la jeunesse, scientifiques et artistes d’est en ouest

GND6 Mai 2019 (MONTRÉAL) — Aujourd’hui, alors que la sortie du rapport sur la biodiversité de l’ONU* rappelle la situation urgente dans laquelle la planète se trouve, une coalition de groupes autochtones, de scientifiques, de travailleurs, de représentants de la jeunesse, d’artistes de professionnels en santé, de groupes environnementaux et de groupes sociaux, lance un appel pour un New Deal Vert pour le Canada.

Cette coalition inclut plus de 60 organisations, syndicats et associations, dont la Coalition canadienne de la santé, le Conseil unitarien du Canada, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, l’Association des Chefs Indiens de la Colombie-Britannique, le ‘Indigenous Climate Action’, la Confédération des syndicats nationaux (CSN), le ‘Migrant Workers Alliance for Change’ (MWAC) et le SCFP-Ontario, en plus de nombreuses personnalités canadiennes telles que le Dr. David Suzuki, les chanteurs K.D. Lang et Rufus Wainwright ou encore l’actrice Cobie Smulders.

Le New Deal Vert exhorte le Canada à couper ses émissions de gaz à effet de serre de moitié d’ici 2030, à protéger nos diversités culturelle et biologique, à créer un million d’emplois, et à répondre aux multiples crises auxquelles nous faisons face, le tout grâce à une vision inclusive et ambitieuse qui respecte les droits constitutionnels et internationaux des Peuples autochtones.

En cette année électorale, cette large coalition non partisane appelle tous les partis politiques fédéraux, à intégrer les demandes ambitieuses du New Deal Vert à leurs programmes. Un sondage Abacus a d’ailleurs montré qu’une majorité de Canadiens et de Canadiennes (61%) soutient l’idée d’un New Deal Vert.

« Nous sommes témoins non seulement de la dégradation du climat, mais aussi de nos milieux de vie. Notre génération est la première qui va devoir vivre avec une qualité de vie nettement inférieure à celle de nos parents. Le New Deal Vert est un espoir de changement pour notre génération. Il reconnaît l’urgence d’agir face à la crise climatique et nous donne l’opportunité de bâtir un meilleur avenir pour nos communautés tout en créant un million d’emplois. » explique Niklas Agarwal, militante dans le mouvement étudiant.

En plus de l’augmentation des canicules, des inondations, des feux de forêts et du nombre croissant de personnes déplacées en raison des dérèglements climatiques, les scientifiques nous ont averti du temps qu’il nous reste pour agir. Nous devons réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre dans les onze prochaines années. Outre l’augmentation des dérèglements environnementaux, les inégalités se creusent. Deux milliardaires détiennent près du tiers de la richesse de la population au Canada, les Premières Nations sont toujours marginalisées et les crimes haineux ont augmenté de presque 50% en 2017.

« Nos territoires sont envahis et pillés depuis la colonisation, et nous luttons toujours pour reprendre le contrôle de nos terres et de nos sources d’eau. Chaque aspect et chaque prise de décision du New Deal Vert doit tenir compte des Peuples autochtones. Les mouvements et les gouvernements peuvent d’abord commencer par mettre en oeuvre et par respecter la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones (DNUDPA), ainsi que le principe de consentement préalable, donné librement et en connaissance de cause (CPLCC), » souligne le Grand Chef Stewart Phillip, Président de l’Association des chefs indiens de la Colombie-Britannique (UBCIC).

« Un New Deal Vert doit être un accord qui bénéficie à toutes et tous. La justice climatique comprend la justice sociale et économique. Il promeut l’égalité économique, l’accessibilité au logement, la pérennité du travail et l’éradication du racisme qui menace notre tissu social. Nous pouvons créer les solutions qui transformeront notre économie, créeront des emplois décents, privilégieront les institutions publiques et donneront un meilleur avenir à nos communautés. Pour ce faire, il faut nous rassembler autour du New Deal Vert. », précise Fred Hahn, Président du Syndicat Canadien de la fonction publique - Ontario qui représente plus de 270 000 membres.

Inspiré du Pacte pour la transition, au Québec, que plus de 270 000 personnes soutiennent, le New Deal Vert invite également tous les travailleurs, les communautés autochtones, les étudiants, les syndicats, les migrants et la société civile d’est en ouest à concevoir ensemble un plan de transition pour un avenir meilleur et prospère, qui réponde aux exigences de la science et de la justice.

« Six mois après le lancement du Pacte pour la Transition, nous sommes très heureux de voir que notre initiative inspire la société civile ailleurs au Canada. Et c’est avec fierté que nous invitons aujourd’hui tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté, de tous âges et de tous horizons à signer le New Deal Vert. Nous sommes chaque jour de plus en plus nombreux à passer de la parole aux actes pour davantage de justice climatique! Avec la force du nombre, exigeons des politiques et des choix économiques à la hauteur du défi à relever. » souligne Dominic Champagne, Instigateur et porte-parole du Pacte.

La coalition convie le grand public à participer aux assemblées citoyennes qui seront tenues à travers le pays afin de mettre ensemble les balises de ce projet de vie et de développer les propositions de politiques publiques.

« Les gens normaux comme vous et moi, nous pouvons faire des choses extraordinaires. On a le pouvoir de changer la donne. C’est à nous d’agir et de nous assurer que cette crise climatique puisse canaliser nos énergies dans la bonne direction, afin de transformer notre monde pour qu’il soit plus juste, et meilleur. Nous écrivons l’histoire, et le New Deal Vert nous donne l’opportunité de le faire.» rappelle enfin Cobie Smulder, actrice dans la renommée série How I Met Your Mother et du film Avengers.

-30-

Visitez greennewdealcanada.ca pour plus d’informations.

Relations de presse:

Toronto et Vancouver
Heather Badenoch, Village PR, (613) 859-8232, media@greennewdealcanada.ca

Montréal
Loujain Kurdi, (514) 577-6657, media@greennewdealcanada.ca

*La Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) est un organisme intergouvernemental ouvert à tout membre des Nations-Unies (130 Etats membres en octobre 2017).