Cinq étapes pour créer une vision basée sur l’énergie durable dans le Canada atlantique

Des conditions météorologiques extrêmes qui causent davantage d’ouragans, d’inondations et de feux de forêts, l’acidification des océans et la fonte du pergélisol sont tous des signes indiquant que nous sommes sur la mauvaise voie. L’air que nous respirons, les aliments que nous mangeons et l’eau que nous buvons, subissent tous les impacts négatifs de la pollution. Les conséquences de ces changements climatiques sur notre vie personnelle, mais aussi sur l’avenir de nos collectivités, se feront de plus en plus graves. Bien que les dirigeants de ce monde aient accepté de limiter le réchauffement planétaire à deux degrés, les mesures implémentées par les divers gouvernements entraîneront plutôt un dangereux réchauffement planétaire de six degrés. Ceci causerait des perturbations significatives et irréversibles sur le plan environnemental, économique et social.

Mais il n’est pas trop tard.

Les provinces du Canada atlantique ont déjà pris des mesures pour réduire la pollution et créer des emplois « verts », mais ce n’est pas suffisant. Nous devons utiliser notre ingéniosité collective et notre résilience pour assurer un approvisionnement fiable en énergie tout en réduisant la pollution et construire ainsi un meilleur avenir pour tous.

Un grand nombre de collectivités canadiennes se trouve en bord de mer et toutes dépendent de la terre ou de la mer. Le Canada atlantique est donc particulièrement menacé en cas de changements climatiques. Que ce soit pour les générations d’aujourd’hui ou pour les générations futures, il est de notre devoir d’agir maintenant, et d’agir avec conviction.

Vous trouverez ci-dessous les cinq mesures qui pourraient permettre aux provinces du Canada atlantique de créer un avenir basé sur des énergies durables, ainsi que des exemples concrets de ce que nous avons déjà accompli.

jeudi, 23 octobre, 2014